Technologies de l'information et services sociaux

Par Gilles & Marie Concordel
Fondateurs de Tutator
décembre 1, 2020
0 Commentaires
Information Technology Social Services

Introduction

Un territoire encore assez inexploré...

Jusqu'à ces dernières années, l'utilisation de la technologie dans les services sociaux (c'est-à-dire les services destinés à améliorer le sort des personnes dans le besoin ou en danger) se limitait aux véhicules pour le transport, aux téléphones pour la communication et aux ordinateurs pour la production de rapports épais et peu utiles.

Nous assistons à un changement radical et la technologie de l'information est de plus en plus considérée comme un facteur-clé de succès. Diverses institutions ont progressivement pris conscience de la pertinence d’employer les bons outils afin d'utiliser au mieux leurs ressources et d'optimiser l'impact qu'elles ont sur les personnes qu'elles visent à aider.

D'ailleurs, certaines organisations ont maintenant tendance à traiter ces technologies de l'information comme les joyaux de la couronne et à tout garder pour elles : une attitude curieuse pour une entité dont la mission est d'améliorer le sort des gens. N’avons-nous pas là affaire à une dérive de mission qui passe ainsi doucement de : "l'impact sur la vie des gens" à : "la concurrence avec d'autres organisations similaires"...

Information Technology Social Services

... Mais vital pour l'avenir !

Aujourd’hui, on ne peut pas renoncer à l'utilisation des technologies de l'information. Elle est vitale à tous les niveaux de l’institution. De la bonne organisation des services aux inventaires de médicaments, en passant par la gestion des flottes de véhicules, l'identification des tendances et des besoins, la communication efficace et instantanée entre les acteurs, la détection et la correction des erreurs et des abus, la transparence totale afin d'éviter la corruption, etc.

Information Technology Social Services

Les thèmes abordés dans cette série

Je vais aborder de nombreux sujets différents dans mes articles. Je me rends compte que certains d'entre eux seront assez évidents pour certains d'entre vous et je vous demande de me pardonner. En effet, mon objectif est de faire en sorte que nous soyons tous « sur la même longueur d'onde » alors, je vous en prie, continuez votre lecture même si vous connaissez déjà l'un ou l'autre des sujets abordés dans cette série.

Nous devons tirer les leçons du passé afin de fournir de meilleurs services

Il y a quelques siècles, les services sociaux étaient très différents. Au fil du temps, nous avons perdu certaines caractéristiques essentielles qui étaient disponibles à l'époque. Il est question ici d'utiliser cette transition vers les technologies de l'information comme un moyen de retrouver ces caractéristiques.

Intégration des technologies de l'information dans les services sociaux - Pièges et recommandations

Lorsqu'une institution sociale décide d'adopter les technologies de l'information, elle doit décider de la manière de s'y prendre. Doit-elle se tourner vers une SSII ? Doit-elle plutôt constituer sa propre équipe technique et le faire elle-même ? Les deux options soulèvent de nombreuses questions. Nous partageons ici quelques réflexions sur ces questions et sur la meilleure façon de les traiter.

Ce que les nouvelles technologies peuvent apporter à votre organisation

Avant d'entreprendre une telle transition, il est important d'identifier non seulement ce que vous espérez obtenir, mais aussi les autres avantages que vous pourriez tirer de cette transition. Nous essayons de vous présenter ici une liste des caractéristiques que vous pourriez vouloir prendre en compte pour définir ce que vous souhaitez.

Parlons de pérennité

Je suis sûr que le mot "pérennité" figure en tête de votre liste d’objectifs. J'aimerais prendre une minute pour entrer dans les détails et m'assurer qu'il n'est pas utilisé comme une simple "façade". En effet, notre objectif commun devrait être de devenir inutile. Cependant, nous voyons trop souvent des organisations, consciemment ou non, s'efforcer de justifier qu'elles seront encore nécessaires demain.

Alors, concentrons-nous sur les bonnes priorités ! Lorsqu'elles sont bien faites, les technologies de l'information peuvent vous aider à atteindre véritablement la durabilité, c'est-à-dire un changement positif pérenne au terme de vos projets/activités.

La technologie de l'information est un service

L'époque où les technologies de l'information étaient considérées comme un investissement est révolue depuis longtemps. Vous ne dépensez plus des centaines de dollars tous les deux ans pour acheter le dernier "MS Office" ou autre. De nos jours, ce sont ces mêmes outils qui permettent à ces fournisseurs de vous fournir des services et vous êtes facturé sur la base de ces services, et non sur l'outil nécessaire pour les fournir.

Information Technology Social Services

Vocabulaire

Permettez-moi de prendre une minute pour partager avec vous la signification des termes que j'utiliserai dans cette série, afin de nous assurer que nous parlons bien de la même chose.

Institutions sociales

Ce que je vais partager avec vous s'applique à la fois aux organisations non gouvernementales (ONG) à vocation sociale, aux entreprises sociales et aux institutions sociales officielles telles que les différents départements d'un gouvernement : protection, éducation, justice, centres de détention, etc. J'utiliserai donc les mots "institutions sociales" pour désigner ces deux types d'entités.

Participants

Autrefois, une vision très paternaliste de l'espace social prévalait. Les institutions sociales étaient "les fournisseurs" et les personnes auxquelles elles apportaient une valeur dans le cadre de leur mission étaient "les bénéficiaires".

Heureusement, cette vision a été remplacée par une approche plus "partenariale", où l'institution sociale travaille avec les gens afin de résoudre, avec eux, les problèmes qui se posent.

C'est pourquoi nous préférons appeler les personnes qui sont aidées des "participants", c'est-à-dire des membres actifs de l'amélioration de leur situation.

En effet, les solutions conçues avec les participants ont un impact beaucoup plus important et une bien meilleure chance d'être durables car ces participants auront fait partie du processus de décision. En toutes circonstances, je choisirais une solution de second choix élaborée conjointement avec les participants plutôt qu'une solution meilleure que j'aurais élaborée moi-même...

Le respect de la dignité des personnes a enfin fait son entrée dans l’objectif des institutions. Pourquoi ne devraient-elles pas faire partie de la solution ?


Rédigé par
Gilles & Marie Concordel
Après une carrière d'ingénieurs dans la Silicon Valley dans les années 90, nous avons décidé de concentrer notre énergie et nos talents sur des projets sociaux. Nous avons visité de nombreux projets de développement dans différents pays et avons conclu que nous pouvions exploiter notre connaissance de la technologie et du monde des affaires pour apporter de la valeur dans le domaine du développement international.

Share this information in:

Les plus récentes

avril 30, 2021
By Adrian Piejko Patiño
février 22, 2021
By Gilles and Marie Concordel

S'INFORMER SUR NOS PROJETS