Tutator achève une stratégie pour la mise en œuvre du Système d'Information pour les Enfants et les Adolescents en Bolivie

System for Children and Adolescents 1

La Fondation Tutator Bolivie a récemment remis au Ministère de la Justice une étude stratégique couvrant des domaines tels que le travail des adolescents, les enfants victimes de violence et de trafic, les adoptions, le placement en institution et la protection de la petite enfance. Lorsque les recommandations incluses dans cette étude seront pleinement mises en œuvre, la Bolivie pourrait devenir un modèle en matière de protection des enfants et des adolescents.

Ce projet a été soutenu par une subvention de l'Union européenne et s'est concentré sur la mise en œuvre de SINNA (Sistema de Información de Niñas, Niños y Adolescentes) dont le but est de connaître la situation des enfants et des adolescents en Bolivie et d'améliorer la protection de leurs droits.

System for Children and Adolescents 2

Le SINNA fait partie de la loi sur l'enfance adoptée en 2014. À ce jour, deux modules ont été mis en œuvre, tous deux avec l'aide et le soutien de la Fondation Tutator :

  • MID, qui couvre la protection des enfants et les enfants qui travaillent, a été déployé en 2019 dans 144 villes et a permis de suivre et d'améliorer le sort de plus de 11574 cas d'enfants à ce jour.  
  • MOSPA, qui se concentre sur la justice des mineurs, est en cours de déploiement et devrait être pleinement opérationnel dans les 9 départements du pays d'ici fin 2022. Il offrira un accès à la justice réparatrice à tous les adolescents en conflit avec la loi.

Selon les projections de l'INE pour 2022, la Bolivie compte plus de 4,4 millions de personnes âgées de moins de 18 ans. Le SINNA cherche à savoir comment ces personnes vivent et quels sont leurs besoins afin de développer des politiques publiques qui améliorent leur qualité de vie et garantissent leur accès aux droits de l'homme et à la protection.

System for Children and Adolescents 3

Ce projet a été soutenu par le "Fonds de l'Union européenne pour la justice réparatrice" sous l'égide du Consortium pour la justice réparatrice (CDC, CVCS, FUDEP, PMM et FTB). Le projet a été lancé fin 2021 dans le but de lancer un vaste processus de réflexion, de débat et de révision autour des droits des enfants et des adolescents, et de produire une proposition stratégique pour une mise en œuvre durable et globale de SINNA. Diverses institutions travaillant à la protection des droits des enfants et des adolescents en Bolivie ont participé à ce processus.

Partagez cette information dans :

S'INFORMER SUR NOS PROJETS